Bilan catastrophique de l’empire colonial arabe

Ma reponse a ce commentaire:

Safi,

La terre d’Israel etait desolee d’apres des ecrits des voyageurs qui traversaient la terre sainte, alors sous occupation turco-islamique, et dont les temoignages du XIXe siecles nous sont parvenus: Chateaubriand, Mark Twain, etc., decrivent la Judee comme une terre racailleuse, desertique et marecageuse.

Du reste, votre citation d’Achad haAm ne contredit pas les miennes: toutes les terres cultivables sont cultivees, certes, mais les terres cultivables en 1891 sont X fois moins etendues que 1800 ans auparavant.

Petite digression: Contrairement au mepris que vous lui temoignez, l’Etat antique de Judee a laisse autre chose que des tessons, que d’ailleurs le Waqf s’acharne desesperement a eradiquer: l’aqueduc d’Ezechias, la piscine de Siloe, les palais d’Herode, la forteresse de Massada, le Caveau des Patriarches a Hebron, le Tombeau de Rachel, etc. Encore une fois, vous avez tendance a mepriser le peuple hebreu au pretexte qu’il s’agit de dhimmis: detrompez vous, l’Etat de Judee batissait simplement autre chose que des mosquees, et les divers occupants (romains, arabes, turcs, etc.) etaient peu respectueux des constructions locales (avec une palme pour les Mamelouks dont la strategie militaire reposait sur la terre brulee).

De toute facon, Romains et Babyloniens ont laisse derriere eux de magnifiques et imposants ouvrages ; neanmoins, il ne reste d’eux que des pierres. Les Judeens ont surement laisse beaucoup moins d’oeuvres architecturales d’interet, mais c’est sur le plan de la production intellectuelle que leur contribution a l’Humanite est la plus importante, avec des notions comme la solidarite humaine, la justice sociale, la superiorite de la Loi sur la volonte du monarque, etc., et bien sur le plus formidable des cadeaux: “le” Livre par excellence, le plus edite au monde: la Bible. Ah oui, j’oubliais: contrairement aux Grecs et aux Romains, les Juifs existent toujours, eux, identiques a leurs ancetres.

Enfin, pour fermer la parenthese de cette digression, je precise que le bilan catastrophique de l’Empire colonial arabo-islamique n’est pas specifique a la Terre d’Israel. En effet, il suffit de considerer un fait: le grenier a ble de l’Empire Romain etait l’Afrique, plus precisement l’Egypte et Carthage. Aujourd’hui, la Republique Arabe d’Egypte ou la Tunisie sont tout sauf des puissances exportatrices de cereales.

Advertisements

Wikileaks sème la zizanie au Liban

Ma reaction a ce post de Delphine Minoui:

Le principal merite, pour ne pas dire le seul, des fuites de WikiLeaks sera de mettre sur la place publique les contradictions et mensonges des regimes arabes.

Tout le monde sait que les monarchies sunnites du Golfe sont favorables a une attaque militaire occidentale contre les installations nucleaires iraniennes.

Tout le monde sait qu’au Liban nombreux sont les responsables inquiets de la menace que fait peser le mouvement terroriste Hezbollah sur le Pays du Cedre.

Pourquoi donc l’hypocrisie en public?
Pourquoi donc cette sempiternelle rhetorique anti-israelienne et anti-occidentale dans les pays arabes? Puisque l’adversaire est commun et particulierement dangereux, les Etats arabes ont au contraire un interet vital a se rapprocher d’Israel et des USA. De plus, ce serait une preuve de maturite que de s’assumer en public!

Bashar al-Assad à Paris le 9 décembre

Ma reaction a ce post de Georges Malbrunot:

Encore une fois, Nicolas Sarkozy s’humilie a recevoir cette energumene damascene:
* dictateur sanguinaire
* corrompu
* trafiquant de drogue
* violateur des resolutions internationales
* destabilisateur du Moyen-Orient
* valet des mollah
* soutien du terrorisme international

Recevoir en grande pompe Hu Jintao n’est pas tres honorable, mais ses emplettes etant nos emplois, ca reste justifiable et comprehensible. Mais derouler le tapis rouge une nouvelle fois a Assad apres avoir recu l’hurluberlu lybien Khadaffi (completement fou d’un point de vue clinique) ne fera pas avancer les interets francais d’un iota. Quel dommage, et quelle honte pour la patrie des droits de l’homme!