Proces en appel du “Gang des Barbares” (26/10/2010)

Premier jour du procès en appel du “gang des barbares”

“L’un des ravisseurs, Jean-Christophe S., est installé près d’eux. Il a enlevé Ilan Halimi, avec d’autres, deux personnes dont il n’a jamais donné les noms”

Les policiers ont donc ete incapables de liberer Ilan Halimi. Et ils sont toujours incapables de faire cracher le morceau a ce fumier, ce qui est deja surprenant. Les petites raclures de ce type parlent vite, il faut juste s’en donner les moyens. Pourquoi les enqueteurs ne le font-ils pas?

Autre consequence: deux ordures, dangereuses pour la societe, courent toujours dans la nature. Lamentable.

Advertisements

Le debut des empires coloniaux: aux VIIe et VIIIe siecles! (6)

Ma reponse a ce commantaire:

Allegra,

Non, ce n’est pas ce que dit Zyx.
Vous confondez une autorite politique, legitime ou non, -Empire Romain, IIIe Empire des Francais, Couronne Britannique ou autre- et des populations.

Les autorites politiques et administratives viennnent et vont. Elles ne sont pas faites pour etre eternelles.

Zyx vous parle de peuples residant dans des regions (point de vue “macro”) et d’individus possedant des lopins de terre (point de vue “micro”).
Assurement, tant qu’il ne disparait pas, un peuple ne renonce pas a sa terre parce qu’un megalomane a Rome ou Baghdad decide de l’en expulser et d’y placer des colons a sa place. Le peuple juif ne fait pas exception: il n’a jamais renonce a retourner sur sa terre ancestrale.
De la meme maniere, si vous possedez une ferme et qu’un type a dos de chameau debarque du desert arabique, saisit la ferme et vous en expulse, avec pour seul droit celui de son sabre, vous ne renoncez pas a votre ferme.

C’est pourquoi les colons pieds-noirs ont finalement du rendre leur terre aux Algeriens, meme apres 130 ans d’occupation. C’est aussi pourquoi les Arabes ont du rendre leur terre aux Espagnols apres des siecles d’occupation.
Et c’est pourquoi les Arabes ont du rendre leur terre au peuple juif de retour a Sion apres plusieurs siecles de colonisation.

« Arabite » et « judeite » (2)

Ma reponse a ce commentaire:

Jacques,

Vous melangez des problemes de nature totalement differentes.

Les Juifs sepharades ont subi et subissent encore des discriminations? Oui, tout a fait, cela est vrai, personne ne le nie. Vous remarquerez que l’on parle de “Juifs sepharades”, c’est-a-dire espagnols, et non de “Juifs arabes”. Les Juifs sepharades sont les Juifs dont le lieu d’exil etait une terre d’Islam.

Quant a l’affaire d’Immanouel: vous avez du etre mal renseigne, ou bien vos seules sources devaient etre des “journaux” d’extreme-gauche a faible tirage/lectorat dont raffole la presse europeenne. En effet, a Immanouel le probleme etait bien plus complexe: parmi les filles refusees a l’ecole, il y avait des filles sepharades et des filles ashkenazes ; parmi les familles refusant l’entree de ces filles, pareil, il y avait des familles sepharades et des familles ashkenazes. Je vous epargne les subtilites des nuances entre ashkenazes d’obedience hassidique et lithuanienne… Bref, c’etait tout sauf une histoire de “Juifs arabes contre des Juifs blancs”, mais bien un “pilpoul” dans la plus pure tradition talmudique.
Soit dit en passant, Immanouel n’est pas une “colonie”, c’est une localite juive parfaitement legale, en tant qu’accomplissement de la Declaration Balfour et du mandat de la SDN, textes legaux exprimant le Droit international.

Pour revenir sur le fond: les “Juifs” (“Yehudim”, “Yidden”, “Yahoud”, “Juden”, “Jews”, “Judios”, “Jooden”, etc. selon les langues) sont appeles ainsi car ils sont le peuple habitant la “Judee”, et sont majoritairement descendant de “Juda”, 4e fils de Jacob.
Les Arabes sont originellement des populations issues de la peninsule arabique, et de populations conquises, soumises et arabisees par les Arabes d’Arabie lors de la colonisation des VIIe et VIIIe siecles. L’ancetre mythique des Arabes, du moins ceux d’Arabie, est Ismael.

C’est dire que les deux populations sont totalement distinctes.
Rajoutons que les langues, cultures et civilisations, bien que toutes deux semites, sont tres eloignees. On ne peut etre juif et arabe, tout comme on ne peut etre russe et argentin, francais et indien, chinois et allemand (j’exclue bien evidemment les enfants de couples mixtes).

Par contre, un Juif d’Europe ou d’Afrique du Nord ont enormement en commun: ils ont la meme culture, la meme langue, le meme Talmud, le meme shabbath, le meme calendrier, etc. Ils pleurent ensemble au Yad vaShem ou en pensant a l’Expulsion d’Espagne, ont la meme peur lorsque Saddam balance ses SCUDs sur Tel-Aviv, ont la meme tristesse lorsqu’un Ilan Halimi est torture et assassine par des Barbares, et ils prient vers la meme Jerusalem.
Et bien sur, ils ont le meme amour gratuit pour leur frere juif.

Non, decidement, Juifs ashkenazes et sepharades forment le meme peuple ; mais Juifs et Arabes forment deux peuples distincts.

Etat binational: un poncif du Cheval de Troie (3)

Ma reponse a ce commentaire:

Deir Yassin,

Votre argumentation et vos exemples manquent de credibilite. En effet, pourquoi donc promouvoir un Etat binational judeo-arabe sur la Terre d’Israel, alors que les Arabes sont deja incapables de ne pas asservir les minorites des regions qu’ils occupent: la Republique Arabe d’Egypte serait-elle un Etat binational arabo-copte? L’Irak, arabo-kurde? Toutefois, j’admets que l’intervention de l’armee americaine contre votre heros Saddam Hussein, fidele soutien de Yasser Arafat, a ameliore le sort des Kurdes.

Et j’oubliais le meilleur contre-exemple: il y aura un Etat binational, entre Juifs et colons arabo-islamiques, en Eretz Israel quand un Etat binational, entre Arabes et colons pieds-noirs, existera en Algerie.

Retraites: le droit de choisir, vrai perdant de la reforme

Ma reaction a ce post de Marc Landre:

Parmi les perdants, il convient de citer: le debat, le respect de la democratie, la liberte de choix, bref, tout ce qui differencie une societe developpee d’une societe archaique.

En effet, pourquoi donc persister a sauver, envers et contre tout, le systeme de retraite par repartition? Ce systeme n’a aucun avenir. Pour nous, travailleurs productifs du secteur prive confrontes a la concurrence de la mondialisation, une vraie reforme serait d’autoriser la constitution d’une retraite par capitalisation: nous laisser le choix d’orienter nos cotisations non plus pour payer les retraites des baby-boomers des Trente Glorieuses, mais pour financer nos propres retraites, qui, faute de telle reforme, seront quasi-nulles.

Mais les professionnels de politique en auraient-ils le courage, face aux professionnels de la greve, de la manifestation et du parasitisme designe sous l’euphemisme de “solidarite”?

Pleurons: Tarek Aziz condamne a la potence!

Ma reaction a ce billet de Georges Mabrunot:

Personnage age et malade, vitrine du regime, chretien, ayant refuse de fuir la guerre, n’ayant jamais eu de sang sur les mains…

Les larmes coulent de mes yeux emus: j’ignorais que Saddam Hussein comptait Mere Theresa dans son gouvernement…