Blog de Marc Everbecq

Inutile de chercher le blog de Marc Everbecq.

Suite a ses ennuis (“rebellion” des employes, circulation d’un courrier bien informe accusant Marc Everbecq de nombreuses “irregularites” pour ne pas dire plus, etc.), le maire communiste (oui, communiste comme Staline, Mao et Pol Pot) de Bagnolet a “disparu” du web: son blog a ete ferme, son compte FaceBook a ete clos… Il reste neanmoins son compte Twitter hispaonophone, toujours ouvert, mais inactif depuis janvier.

BagnoletBouge.com?

Feuilleton du printemps a Bagnolet: le maire et sa maitrise des nouvelles technologies:

Il y a quelques jours, le maire distribue dans les foyers un prospectus, ou plus precisement un clone de la Pravda version 2010 et imprime sur papier recycle. Son titre: “Bagnolet Bouge!”. Comme si quelque chose pouvait bouger sous la chape de plomb communiste, a part les colonnes de l’Armee Rouge ou les trains de prisonniers vers les camps du Goulag. Mais bon, passons. Ce bulletin de propagande mentionnait l’existence d’un site internet: http://www.bagnoletbouge.com

Mais en consultant le lien susmentionne, on tombe en fait sur un site controlle par les Verts et les Socialistes. Explication: le maire a publie son torchon avant de reserver le nom de domaine!

Concretement, le nom de domaine a ete reserve le 21 avril par une certaine Mariane VALSERRA, comme le mentionne le Whois, outil de base pour quiconque pretend connaitre un minimum ma fonctionnement d’internet.

Las, le maire a trouve la solution: acheter un autre nom de domaine le 22 avril, ou pourront s’etaler les “projets”, ou plus precisement la pusaillinimite, de son equipe municipale: http://www.bagnoletbouge.com … Avec un tiret qui fait toute la difference!

Le maire (version alpha) etait connu pour ses pietres qualites de gestionnaire (version beta); la mediocrite de son equipe (version beta) est maintenant publique sur le web 2.0!

Ca se passe a Bagnolet

Commentaire envoye sur le blog (inactif) du maire de Bagnolet:

Des hommes jetes a la rue, en plein hiver:
http://www.lemonde.fr/opinions/article/2010/02/12/ma-voix-c-est-tout-ce-que-j-ai-par-franck-nouchi_1304902_3232.html#xtor=RSS-3232
Bravo Marc Everbecq, vous etes courageux! Et vous vous pretendez communiste?

Vos actions face a ces pauvres etres humains que vous avez expulses me donnent la nausee.

Le maire de Bagnolet rembourse l’emprunt… de son pavillon

Le blog du maire communiste Marc Everbecq de Bagnolet nous apprend que ce dernier s’est fait batir un pavillon de trois pieces en moins de 10 mois. Quelle importance? Il s’agit de sa vie privee, donc aucune, si ce n’est que le maire expose les soucis que le remboursement du pret lui causent.

(…)Concernant mon pavillon, je vous remercie de le trouver beau. Cependant je vous informe que je ne pourrai pas vous y héberger car il ne fait que 75 m². Un F3 en quelque sorte. Qui me coute d’ailleurs bien cher en remboursements d’emprunt. Mais cela est une autre histoire.

Si seulement il pouvait manifester la meme preoccupation au sujet de la dette municipale! Mon commentaire sur le blog du maire:

Monsieur  le maire,

Si vous montrez la meme capacite a rembourser l’emprunt de votre pavillon qu’a eponger la dette abyssale de la ville de Bagnolet (83 millions d’euros, soit 2531€/habitant!), votre banquier a du souci a se faire…

Ces 83 millions d’€ seraient a coup sur mieux depenses a favoriser l’emploi, la securite et le logement social, plutot que peser comme une epee de Damocles sur la tete des Bagnoletais.

Cordialement,

Chute du Mur de Berlin et communistes francais (2)

Suite a mes questions precedentes, Marc Everbecq, le maire communiste de Bagnolet a repondu par le post suivant:

Je dois vous dire que ce jour là a été une très grande joie pour moi. C’est en quelque sorte le jour où j’ai décidé d’adhérer au Parti communiste français. Parce que la nécessité de détruire un jour ce mur à la fois funeste et meurtrier était déjà une chose inscrite dans l’histoire et aussi parce que derrière le mur le peuple ne révait pas de capitalisme et de libéralisme.
Vos propos donnent la nausée. A mon tour de vous renvoyer la balle. Vous vous gargarisez en ce moment de la destruction du mur, de la fin du communisme sous prétexte que vous respecteriez plus l’être humain et les droits de l’Homme. Quel goût vous laisse donc dans la bouche l’explosion de la prostitution, véritable traite des Blanches, dans les pays de l’Est depuis que vos amis y ont pris le pouvoir. Quel goût avez vous encore dans la bouche devant l’explosion du banditisme, des trafics, de la misère, l’appauvrissement des vieux, etc.. Et les Bulgares et les Roumains : depuis que la porte est ouverte (il fallait qu’elle s’ouvre de toute façon) ne vous êtes vous pas aperçus que vos nouveaux invités étaient traités par vous et vos amis comme des “chiens” qui ont juste le droit de survivre dans des cabanes de toiles et de planches le long du Périf. Le mur devant tomber. Et comme tout le monde, j’ai ressenti une immense joie. Mais rassurez-vous, le combat continue. Nos vies valent plus que vos profits. Le mur de l’argent : lui aussi nous le ferons tomber.

Voici ma reponse:

Monsieur le maire,

J’apprends donc avec un certain amusement que votre decision d’adherer au PCF date de la chute de l’Empire du Mal: c’est, quoique dans un domaine fort different, comme decider de soutenir une equipe de football une fois que celle-ci a subi une defaite/deroute/raclee et s’est fait definitivement eliminer de la competition. Tres admirable cette capacite a faire don de soi pour appartenir volontairement au camps des perdants…

Pour revenir a vos propos: oui, vous avez raison, la situation en Bulgarie et en Roumanie au niveau du respect de la personne est scandaleuse et honteuse. Toutefois, je rajoute quelques elements a votre analyse:

D’une part, la situation actuelle des Balkans orientaux est une consequence directe de la chape de plomb qui les a enfermes sous la dictature communiste: meme les fonds structurels de l’Union Europeenne ou l’assistance americaine ne pourront reparer en 20 ans tout le retard accumule sous 40 ans d’economie “socialiste” dirigee.

D’autre part, quoique mauvaise, la situation actuelle est meilleure que celle de l’ancien regime. D’ailleurs, les citoyens roumains et bulgares ne s’y trompent pas: contrairement a l’epoque ou ces pays servaient de parking a l’Armee Rouge, ils ont aujourd’hui le droit de choisir et changer de regime politico-economique. Ils ne le font pas, c’est surement qu’il y a une raison.

Enfin, l’exemple de la Slovenie ou de la Tchequie par exemple offre un horizon aux Balkans orientaux: la situation ira en s’ameliorant, grace a la democratie, l’economie de marche et bien sur l’integration europeenne (remise en marche par notre President Nicolas Sarkozy et son traite de Lisbonne).

Cordialement,

Chute du Mur de Berlin et communistes francais (1)

Profitant du 20e anniversaire de la chute du Mur de Berlin, j’ai cherche a connaitre les sentiments du maire communiste Marc Everbecq lors de cet evenement. J’ai poste le commentaire suivant sur le blog du maire:

Monsieur le maire,

A l’occasion des 20 ans de la chute du Mur de Berlin, pourriez-vous svp nous raconter “votre” 9 novembre 1989?
Quels ont ete vos sentiments?

Rage, desespoir, pleurs et tristesse de voir le symbole du totalitarisme communiste s’effondrer, annoncant du meme coup la chute proche de l’Empire du Mal?

Ou bien joie, bonheur et allegresse de voir les peuples d’Europe de l’Est s’affranchir du joug sovietique et acceder enfin a la democratie, la liberte et l’economie de marche?

Cordialement,

L’interet d’une mediatheque (5)

Laver le linge sale en famille est-il une raison pour s’etriper (en famille je suppose)? On peut se poser la question lorsqu’on lit le post de Marc Everbecq, le communiste a la tete de la mairie de Bagnolet:

Ce qui est encore plus étonnant c’est que les personnes dont vous parlez sont souvent membres du parti communiste, adhérent de la CGT, etc… Tous les symptômes en quelques sorte d’une histoire de linge sale en famille. Famille à laquelle vous n’appartenez pas. Ce qui me permet de vous dire, moi plus les organisations syndicales de Bagnolet, que nous soutenons les salariés en lutte face à la politique néo-libérale et anti-sociale du gouvernement de la droite et du patronat.

Ma reponse:

Monsieur le maire,

Effectivement, j’ai la chance et l’insigne honneur d’appartenir a l’UMP, mais ni au PCF ni a la CGT, ces organisations criminelles qui obeissaient aux ordres de Staline: c’est que je n’aurais pas vraiment le “courage” d’envoyer d’honnetes travailleurs au Goulag ou de massacrer des officiers polonais dans la foret de Katyn…

Richard a raison de pointer du doigt la gestion “schizophrenique” de l’equipe municipale: vous pretendez soutenir “les salariés en lutte face à la politique néo-libérale et anti-sociale du gouvernement de la droite et du patronat”. Qu’attendez-vous donc pour prendre des mesures sociales vis-a-vis de vos employes? Les discours c’est bien, agir c’est mieux!

Si Bagnolet est le laboratoire du socialisme a votre sauce, je n’ose imaginer le sort du pays si on le laissait entre les mains de votre parti!

Cordialement,

Le resistant du mois de septembre… 2009 (3)

Dialogue tragi-comique entre le maire PCF Marc Everbecq et moi-meme ici:

Je vous laisse le choix de l’interprétation. Pour une fois vous avez le droit de dire “a ma guise”.

Ma reponse:

Monsieur le maire,

Hum… “Blouses blanches”, “refuzniks”… J’ai surtout l’impression que vos points d’interrogation temoignent de vos grosses lacunes concernant l’histoire de l’Union Sovietique et du racisme institutionnel qui y avait cours. C’est un peu paradoxal pour quelqu’un qui se pretend communiste et a la pointe du combat anti-raciste.

Mais bon, apres le coup du communiste gagnant 4700€ par mois qui a du mal a etablir un dialogue social avec ses employes, on n’est pas a une deception pres.

Cordialement,

Marc Everbecq et les laisons dangereuses des communistes

Un internaute au pseudo “Marco” a ecrit ce commentaire sur le site du maire communiste Marc Everbecq. Il s’est fait econduire par le maire, toujours prompt a insulter et noyer le poisson:

Le collabo c’est vous. En 1942 ce sont vos amis racistes et fascistes et couards qui ont trahi la France et toute l’Humanité. Pour m’insulter comme vous le faites vous n’êtes qu’une petite crapule prête à semer le mensonge. Dans ma famille, l’honneur est une chose qui se mérite. Vous n’êtes pas de ce côté là.

Voici ma reponse:

Marco,

Ne soyez pas etonne des “liaisons dangereuses” des communistes. En effet, les communistes ont l’habitude de pactiser avec le diable: pour preuve, le pacte germano-sovietique de 1939. Par cet accord, l’URSS, la patrie des travailleurs et heraut de l’anti-fascisme, s’est entendue avec le IIIe Reich national-socialiste allemand pour avaler les pays Bales, depecer la Pologne et agresser la Finlande. Les communistes francais, comme les communistes de toute l’Europe, ont obei a Staline, au lieu de defendre leur patrie.

A ce titre, votre choix de l’annee 1942 n’est pas adequat: la collaboration active des communistes, sans parler des sabotages et desertions dont celle de leur chef Maurice Thorez, a dure de septembre 1939 a juin 1941. Preferant s’enfoncer dans la fange de la collaboration avec la bete immonde, negociant directement avec l’occupant la parution de l’Humanite, il a manque aux communistes francais le courage d’un De Gaulle pour continuer la lutte pour la gloire et le rang de la France.

Voila donc pourquoi vous ne devez pas vous etonner des alliances douteuses de Marc Everbecq avec des individus qui rejettent la Republique et les principes elementaires de la democratie: communisme, fascisme et islamisme sont trois faces d’une meme haine de l’Homme (sans parler de la Femme) et de sa liberte.

Cordialement,

Le maire soutient les revendications des employes ; mais pas des siens!

Au dernier conseil municipal, du 30 septembre 2009, une delegation des employes municipaux est intervenue pour exprimer son malaise et ses inquietudes.

Pourtant, quelques jours apres, Marc Everbecq a publie cette lettre de soutien a la journee d’enquiquinement d’action syndicale du 7 octobre. Voici mon commentaire:

Monsieur le maire,

Je suis surpris qu’apres avoir ecoute les doleances des employes municipaux lors du dernier conseil municipal du 30 septembre vous trouviez la force d’apporter votre soutien a la “journée d’action syndicale mondiale pour le travail décent”, dont les revendications porteront sur “les salaires, l’emploi, les conditions de travail, la protection sociale ou les services publics”.

Le maire de Bagnolet serait-il un manager aux pratiques sociales anti-sociales, tout en etant un syndicaliste revendicatif pour ceux qui travaillent en dehors de sa mairie? Ou est la coherence dans tout ca?

Cordialement,