L’agresseur vaincu doit payer le prix de l’agression et de la defaite

Ma reponse a ce commentaire:
Continue reading

Advertisements

Israel victime du “deux poids deux mesures”

Ma reponse a ce commentaire

 

Oui, deux poids deux mesures: aucun pays n’est menace de destruction. Aucun pays n’est designe dans la constitution d’autres pays comme une entite a eliminer. Aucun pays ne voit son existence remise en cause quotidiennement. Aucun pays ne voit sa population risquer sa vie lorsqu’elle va au marche, dans un bus ou simplement dans la rue. Aucun pays n’est menace par une theocratie medievale et psychopathe d’etre raye de la carte. Aucun pays n’a des dizaines de milliers de roquettes braquees sur ses concentrations de population. Aucun pays n’est designe comme ennemi a abattre par un dictateur sanguinaire qui massacre sa propre population en pilonnant des quartiers residentiels a l’arme lourde.
Aucun pays? Si, Israel.
Pourquoi? A cause de la meme obsession haineuse multimillenenaire, de Pharaon a Ahmadinedjad, de Titus a Yasser Arafat, de Torquemada a Hitler.

Alors, oui, si j’etais a la place des dirigeants de ce pays je m’equiperais de tout ce qui peut garantir que les menaces des voisins restent lettre morte et qu’Aushwitz reste dans les livres d’Histoire.:

 

Nettoyage ethnique mene par les Arabes contre les Juifs en Eretz Israel en 1947-1948

Ma reponse a ce commentaire:

Safi,

Ne reecrivez pas l’histoire et la chronologie: le plan de depecage d’Eretz Israel est vote l’avant-dernier jour de novembre 1947 ; quelques dizaines d’heures apres, les colons arabo-islamiques deja implantes en Eretz Israel lancent des pogroms contre les Juifs:
-Le 1er decembre, 7 Juifs sont massacres pres de Lod.
-Le 2 decembre, des Arabes s’en prennent a des Juifs a Jerusalem.
-Le 8 decembre, des troupes d’Arabes attaquent a Tel-Aviv.
-etc., etc.

De meme, tres rapidement des troupes d’occupation d’Etats arabes franchissent les frontieres d’Eretz Israel occidentale et l’envahissent. Des janvier, ce sont des milliers de soldats d’occupation arabes de Syrie, du Liban, d’Irak et de Transjordanie qui envahissent Eretz Israel occidentale.

Ce sont donc bien les Arabes, d’Eretz Israel ou d’ailleurs, qui ont pris l’initiative de lancer des combats contre les Juifs, et les ont contraints a mener une guerre qu’ils ne souhaitaient pas. Guerre que les Juifs ont gagnee, on l’oublie tres souvent: les Arabes ont ete des agresseurs, mais aussi des vaincus.

Encore un point: Ben Gourion n’a pas lance de nettoyage ethnique, tout simplement parce que logistiquement ce n’etait pas possible, et d’ailleurs ca n’a pas eu lieu. Le seul nettoyage ethnique c’est celui qui a ete mene par les Arabes, contre les Juifs: eh hop, un petit pogrom a Hebron en 1929 et oups! Hebron devient Judenrein. Voila du vrai nettoyage ethnique, le seul qui merite ce nom.

Du reste, combien y avait-il de Juifs dans les zones d’Eretz Israel occupees par les Arabes en 1949 apres les accords d’armistice? Aucun. les Juifs de l’Est de Jerusalem? Tous expulses, sans exception. Le Mur Occidental transforme en latrines. Les pierres du cimetiere du Mont des Oliviers utilisees pour paver la route. Goush Etzion, Kfar Darom, etc., totalement vides et detruits par les colonisateurs arabes, agents de l’imperialisme raciste arabe et de la volonte de domination arabe.
Combien y avait-il d’Arabes dans les zones d’Eretz Israel sous souverainete de l’Etat d’Israel? 120.000.
Les chiffres parlent d’eux-memes: le nettoyage ethnique a ete mene par les Arabes contre les Juifs.

EuropaNova s’intéresse aux jeunes Turcs

Ma reaction a cet editorial de Pierre Rousselin:

Le bourrage de cranes continue!

D’un simple point de vue geographique, la Turquie n’appartient pas au continent europeen (hormis une faible partie). La Turquie ne partage pas la meme civilisation que l’Europe. La Turquie n’a pas les memes aspirations que les Etats europeens. Alors pourquoi donc s’obstiner, d’autant plus que les peuples europeens ne reconnaissent pas le peuple turc comme l’un des leurs, et que la Turquie lorgne vers son environnement naturel et culturel: la Syrie alaouite, l’Iran chiite, l’Irak et le Turkestan?

Un partenariat privilegie, oui! Une adhesion a l’Union, non!

Un été de feu au Liban: les coulisses d’un conflit par le Gal Pellégrini

Ma reaction a ce post de Georges Malbrunot:

Ce livre s’annonce tres interessant. Neanmoins, si on se fie a votre description, il manque des elements importants: en effet, a quoi bon sert la FINUL?

L’ONU a insiste pendant des annees pour qu’Israel se retire du sud-Liban, au nom du droit international. Pourquoi donc la FINUL a laisse l’Iran et la Syrie occuper et coloniser le sud-Liban, par Hezbollah interpose?

Une fois Tsahal hors du Liban, l’application du soi-disant “droit international” a signifie pour Israel d’etre vulnerable aux attaques chiites… et finalement de subir la lache agression de 2006. Quelle credibilite le “droit international” en a-t-il tire?

Et maintenant, que fait la “FINUL musclee”? Le traffic d’armes au profit du Hezbollah se poursuit, et son desarmement n’est toujours pas a l’ordre du jour, en violation des resolutions du Conseil de Securite. Pourquoi l’ONU n’applique-t-elle pas ses propres resolutions, alors qu’elle dispose d’un bras arme local de 15.000 hommes?