Transition arabe

Ma reaction a ce post de Pierre Rousselin:

Il s’agit peut etre d’une “transition arabe”. Mais vers quoi doit mener cette transition? J’appelle de mes voeux une “normalisation arabe”, qu’on pourrait resumer en quelques points:

* democratisation: assez de tyrannies, monarchies absolues de droit divin, dictatures militaires, etc. Le pouvoir au peuple, par le peuple, pour le peuple!

* secularisation: il est evident que l’islam est un des facteurs, sinon *le* facteur principal, qui maintient le monde arabe dans l’obscurantisme et le sous-developpement. L’islam doit faire sa mise a jour, renoncer a la conquete du monde et la soumission des Infideles. Les Occidentaux, Chinois et Indiens ne seront pas musulmans, il faut s’y faire et accepter la realite comme elle est.

* renonciation a la destruction d’Israel: il est temps que les societes arabes cessent de considerer l’Etat d’Israel comme source de tous leurs maux. L’Etat d’Israel ne doit plus etre le bouc-emissaire de la “rue arabe”, assez stupide pour se laisser manipuler par des dictateurs trop heureux de trouver un exutoire a leurs propres carences.

L’espoir tunisien

Ma reaction a ce post de Pierre Rousselin:

Le principal “espoir” que je vois dans la “revolution du jasmin” tient au fait que les Arabes tunisiens ont prouve au monde leur capacite a faire la revolution.

En effet, l’on entend souvent que les Arabes n’ont le choix qu’entre une dictature feroce soutenue par les mechants Occidentaux capitalistes et une dictature theocratique de type iranien ou saoudien. Les Arabes tunisiens ont montre le contraire: les populations arabes sont tout a fait capables de faire comme les Francais en 1789 ou les Roumains en 1989, c’est a dire faire chuter le tyran. Certes, cela a pris du temps, mais mieux vaut tard que jamais.

Cela me rejouit, mais m’attriste quand meme en songeant au sacrifice de milliers de soldats americains qui ont du offrir leur vie pour obtenir le meme resultat en Irak.

Incoherence des arguments neocolonialistes de la Ligue Arabe

Ma reponse a ce commentaire:

Jacques,

-Les “arguments” des colons arabo-islamiques et des Europeens qui soutiennent leur neocolonialise sont bien plus que loufoques. Ils sont simplement illogiques et, pour ainsi dire: incoherents avec eux-memes. Ce qui les disqualifie pour toute personne qui se base sur la raison et le droit.

En effet, d’apres le raisonnement des imperialistes arabes et de leurs allies, les Juifs qui resident en Eretz Israel depuis 3700 ans, avec leurs rois, prophetes, pretres, ecoles, tribunaux, etc., seraient des “colons” dans leur propre pays ; par contre, les colons arabo-islamiques, venus -bien plus recemment- des confins du desert arabique, sans jamais etablir d’institution s’ancrant sur place, eux ne le seraient pas. J’avoue que je ne saisis pas la subtilite.

-Une grande difference entre les Francais en France et les Arabes en Eretz Israel vient du fait que les Francais ne se sont pas empares de la terre d’un autre peuple. Les Francais sont un peuple europeen descendant d’un vieux fond celte, ayant integre des apports latins, germaniques, hongrois, normands, etc.
Par contre, voler le territoire d’un peuple, voila ce qu’ont fait les colons arabo-islamiques, par l’epee, le massacre, la violence, la destruction, le pillage et la conversion forcee.

-Une seule realite: l’etablissement de localites juives sur tout le territoire d’Eretz Israel est legal, tout simplement selon le droit des peuples a disposer d’eux-memes et de leur territoire ancestral, mais aussi en tant qu’application de la Declaration Balfour et accomplissement du mandat de la SDN.
Je vous ai plusieurs fois demande ce qui aurait aboli les droits que je viens de citer, vous ne m’avez jamais repondu. Alors, je le fais de nouveau: pouvez vous dire quand, pourquoi, comment, ou et par qui ont ete abolis les droits reconnus par la Declaration Balfour et le mandat de la SDN?
Assurement, vous ne le pouvez pas. Tout simplement parce que ces droits n’ont *jamais* ete abolis, et par consequent le /statu quo ante/ perdure, et tout Juif peut s’installer sur la terre de ses ancetres. N’en deplaise aux supremacistes arabes et aux Europeens nostalgiques d’un temps ou les Juifs etaient soumis a leurs humeurs.

En democratie, le Ministere de l’Interieur protege l’interieur ; en dictature il se protege de l’interieur

Ma reponse a ce commentaire:

Safi,

-Soyons serieux: on ne peut raisonnablement mettre sur le meme plan des services de securite, soumis au controle democratique, qui luttent pour la survie d’un Etat et la protection de ses citoyens depuis 60 ans, avec les services de securite d’une dictature qui ne sert qu’a faire avancer les interets d’un tyran et de la clique familiale qui l’entoure.

En l’occurence, la guerre c’est la guerre, et on ne lutte pas contre le terrorisme en envoyant des bouquets de fleur. Le Shabak ne va pas ruiner la securite des citoyens israeliens pour les beaux yeux de terroristes qui ont pris assez de precaution pour ne pas laisse de preuves derriere eux.

Bref: en Israel, les services de securite sont orientes a la defense de la population ; en Tunisie l’appareil de securite est oriente vers l’interieur, *contre* la population.
Qu’un citoyen tunisien s’avise de publier un tres soft “je ne suis pas d’accord avec la facon dont Zine Ben Ali gere le pays, je n’accepte pas que son epouse considere le pays comme son bien personnel”, et le lendemain on sait ce qui lui arrivera…

-L’ex-President israelien a ete juge et reconnu coupable? Tres bien, cela prouve donc une fois de plus qu’en Israel personne n’est au dessus des lois et que tous les citoyens se doivent de rendre compte de leurs actes, du premier au dernier. C’est ce qu’on appelle une democratie et un Etat de droit.
Au lieu de s’en moquer, les Arabes devraient en prendre de la graine! Ca leur ferait recuperer une partie des 500 annees de retard qu’ils ont dans leur developpement economique, politique et social.

La politique est l’art du compromis

Ma reponse a ce commentaire:

Safi,

En democratie, la politique c’est l’art de faire des compromis. Donc, que Ehud Barak, Bibi Nethanyahou et Avigdor Lierbermann ne soient pas d’accord sur tout, tant pis pour eux: ils ont ete elus pour representer les interets de leurs electeurs, non pour boire le the avec des copains. Ils devront faire avec et se supporter, sans se massacrer comme les colons arabo-islamiques du coin, en esperant que les electeurs leur reservent un meilleur sort a l’avenir.

Il est vrai que ce genre de problematique doit vous paraitre absurde: en Tunisie, chez Zine ben Ali, c’est parti unique et tout le monde d’accord :-D!  (sinon –> police secrete, torture, prison, voire cimetiere)

Jacqueline de Romilly s’en est allee…

Madame de Romilly avait choisi de defendre la France, sa culture et sa civilisation. Ni par le feu, ni par le sang, mais par le savoir, la culture, l’apprentissage et l’enseignement.

Madame de Romilly ne passera pas a la posterite par sa haine de l’alterite, mais par sa promotion des qualites et valeurs qui font notre civilisation: lumieres, democratie, raison, etc.

Plus que tous les cours qu’elle aura donnes, plus que la passion qu’elle aura communiquee a ses eleves et au dela, madame de Romilly fait partie des rares personnes dont la vie est une lecon.

Formidable est le destin de la Grece antique, qui continue a inspirer jeunes et vieillards des siecles apres sa ruine!