Quadruple illegitimite de Goldstone

Ma reponse a ce commentaire:

Jacques,

Le rapport Goldstone souffre d’une quadruple illegitimite, vis-a-vis des Israeliens mais egalement de toutes les democraties confrontees au tsunami du Jihad islamique mondial:

* il a ete cree au nom des droits de l’homme… par des pays qui s’en contre-fichent: Ligue Arabe evidemment, mais aussi Chine, Iran, Cuba, etc. On a fait mieux dans le genre credible.

* Goldstone a commence a bouger son posterieur une fois que les colons arabo-islamiques ont commence a se prendre des coups. Lorsque Sderot subissait les tirs de milliers de roquetes pendant plusieurs annees, Goldstone n’a pas enquete ; quand Tsahal a dit au Hamas “ca suffit”, Goldstone s’est reveille. Il etait ou toutes ces annees? Le sang des colons arabo-islamiques, agents de l’imperialisme arabe en Eretz Israel, vaut il plus que le sang des enfants d’Israel?

* Goldstone ne s’est interesse qu’a Israel. Quid de tous les autres problemes du monde? Les Arabes peuvent tranquillement massacrer au Sahara Occidental, en Kabylie, au Darfour ou au Kurdistan ; les Russes en Tchetchenie ; les Chinois au Tibet ; les Turcs au Kurdistan ; etc. Eux beneficient de l’immunite, Goldstone ne s’interesse qu’a sa propre carriere.

* de toute facon, qui est Goldstone? qui est cet individu qui se croit assez prestigieux pour juger Israel? Goldstone est un magistrat qui a condamne a mort des Noirs -mineurs- qui s’opposaient a l’Apartheid (vous savez, ce maudit regime qui copiait et generalisait le regime de dhimmitude). Bref, quand on se fait condamner par une telle ordure, ca couvre pas d’opprobre ; non, au contraire, ca honore.

D’autre part, pour votre information: l’usage qu’a fait Tsahal du phospore blanc -illuminer pendant la nuit des zones de combat et couvrir les soldats d’un rideau de fumee- est parfaitement legale. Ce qui est illegal c’est le bombardement delibere par le Hamas de zones civiles israeliennes.
De meme, l’Etat d’Israel et la Republique Arabe d’Egypte ont tout a fait le droit de filtrer les marchandises qu’ils vendent au Hamastan. Aucun Etat n’est oblige de servir de fournisseur a une entite terroriste qui jure son aneantissement. Par contre, ce qui est illegal c’est le boycott que la Ligue Arabe, raciste et imperialiste, entretient contre l’Etat des Juifs.

Bashar al-Assad à Paris le 9 décembre

Ma reaction a ce post de Georges Malbrunot:

Encore une fois, Nicolas Sarkozy s’humilie a recevoir cette energumene damascene:
* dictateur sanguinaire
* corrompu
* trafiquant de drogue
* violateur des resolutions internationales
* destabilisateur du Moyen-Orient
* valet des mollah
* soutien du terrorisme international

Recevoir en grande pompe Hu Jintao n’est pas tres honorable, mais ses emplettes etant nos emplois, ca reste justifiable et comprehensible. Mais derouler le tapis rouge une nouvelle fois a Assad apres avoir recu l’hurluberlu lybien Khadaffi (completement fou d’un point de vue clinique) ne fera pas avancer les interets francais d’un iota. Quel dommage, et quelle honte pour la patrie des droits de l’homme!

Droit des peuples a disposer d’eux-memes

Ma reponse a ce commentaire:

Allegra,

Les Arabes d’Eretz Israel ne forment pas un peuple. Ce sont des Arabes, membres de la grande nation arabe, selon ce que proclame la charte de l’organisation terroriste OLP.
Du reste, meme s’ils formaient un peuple, ils n’auraient pas le droit a l’autodetermination sur la terre des Francais ou des Russes: pourquoi donc l’auraient-ils sur la terre d’Israel? Les Arabes ont le droit a l’autodetermination sur les terres arabes, et ils ont de la chance, les terres arabes recouvrent 14.000.000 de km², gorges de petrole et de gaz naturel.

Vous devez comprendre un point: les Arabes sont en Israel ce que les Pieds-Noirs etaient en Algerie: c’est-a-dire des gens certes etablis depuis 150 ans ; mais des colonisateurs quand meme.

Du reste, charite bien ordonnee commence par soi-meme: les Arabes devraient reconnaitre aux populations non-arabes le droit absolu a l’autodetermination. Je pense en particulier au Sahara Occidental, a la Kabylie et au Kurdistan, dont les peuples semblent peu interesser votre grand ame eprise de droits de l’homme et de legalite internationale… Le droit des peuples a disposer d’eux-memes concerne tous les peuples, et non uniquement une fraction de l’Humanite qui dispose de reserves de petrole.

Manifestations passees et actuelles d’antisemitisme (4): les accusations des Nations de se comporter… comme elles

Les accusations des Nations de se comporter… comme elles

Le viol des droits de l’homme

Les droits de l’homme (sans parler de ceux de la femme) dans les pays arabes ne sont jamais violés, et pour cause: ils n’existent pas.

Pourtant, des dictatures héréditaires et des régimes autocratiques passent leur temps à condamner Israël pour la violation des droits de l’homme.

Le non-respect du droit et des résolutions des Nations Unies

La Charte des Nations Unies promeut le droit de chaque pays à vivre en paix et en sécurité. D’autre part, c’est une résolution des Nations Unies qui a permis la création de l’État d’Israël. Les États arabes ne reconnaissent pas le droit à l’existence de l’État d’Israël, et ne respectent pas la résolution qui a entraîné sa création, violant ainsi de manière flagrante le droit internationale.

Pourtant, ces États et les individus qui les soutiennent répètent inlassablement la même accusation: l’État d’Israël ne respecte pas le droit international et les résolutions des Nations Unies.

Les crimes de guerre

Comment les Américains, les Russes ou les Chinois, sans parler des Irakiens ou des Syriens, font-ils la guerre? En bombardant à l’aveugle les positions ennemies sous un flot de feu et d’acier. Qu’importe la présence ou non de civils désarmés, de femmes, d’enfants et de vieillards! Les Allemands, Japonais, Libanais, Kurdes, Tchétchènes ou les Afghans peuvent en témoigner

De la même manière, les organisations terroristes bombardent de manière aveugle les centres urbains israéliens et pratiquent un terrorisme de masse contre les civils israéliens, commettant sciemment des crimes de guerre.

En comparaison, le comportement de l’armée juive tend au ridicule: avertissement des habitants des zones visées par tracts, téléphone et SMS, bombardements ciblés et attaques au sol mettant en danger les soldats, pour éviter les dommages collatéraux.

Et pourtant, jamais Occidentaux ou Soviétiques n’ont fait les frais d’enquêtes ou résolutions pour crimes de guerre. C’est Israël, quelle que soit la situation, qui est condamné pour le même motif: “usage excessif et disproportionné de la force”.

Le droit humanitaire international, les conventions de Genève et de La Haye étaient destinées à protéger les populations civiles en zone de guerre ; elles deviennent un bouclier pour les terroristes et une épée de Damoclès suspendue au-dessus de la tête de chaque soldat israélien, qui n’a plus pour alternative que de partir au front accompagné de son avocat…

Les Juifs empêchent les autres de prier

Lors de l’occupation arabe transjordanienne, les synagogues de Jérusalem ont été rasées, le Mur Occidental servait de latrines et les pierres des cimetières juifs ont été utilisées pour paver les routes.

Aujourd’hui, l’accès à tous les lieux de culte est garanti aux fidèles de toutes les religions. Parfois, pour des raisons de sécurité en période de tensions politiques, les entrées sont filtrées ; les chiens de garde anti-israéliens hurlent alors que l’État d’Israël “empêche les musulmans de prier sur le troisième lieu saint de l’Islam”.

Ce thème constitue également un lointain avatar du l’accusation de profanation d’hosties: les Juifs ne respectent pas les autres religions.