Intolerance religieuse islamique

Ma reponse a ce commentaire: Continue reading

Advertisements

Nettoyage ethnique mene par les Arabes contre les Juifs en Eretz Israel en 1947-1948

Ma reponse a ce commentaire:

Safi,

Ne reecrivez pas l’histoire et la chronologie: le plan de depecage d’Eretz Israel est vote l’avant-dernier jour de novembre 1947 ; quelques dizaines d’heures apres, les colons arabo-islamiques deja implantes en Eretz Israel lancent des pogroms contre les Juifs:
-Le 1er decembre, 7 Juifs sont massacres pres de Lod.
-Le 2 decembre, des Arabes s’en prennent a des Juifs a Jerusalem.
-Le 8 decembre, des troupes d’Arabes attaquent a Tel-Aviv.
-etc., etc.

De meme, tres rapidement des troupes d’occupation d’Etats arabes franchissent les frontieres d’Eretz Israel occidentale et l’envahissent. Des janvier, ce sont des milliers de soldats d’occupation arabes de Syrie, du Liban, d’Irak et de Transjordanie qui envahissent Eretz Israel occidentale.

Ce sont donc bien les Arabes, d’Eretz Israel ou d’ailleurs, qui ont pris l’initiative de lancer des combats contre les Juifs, et les ont contraints a mener une guerre qu’ils ne souhaitaient pas. Guerre que les Juifs ont gagnee, on l’oublie tres souvent: les Arabes ont ete des agresseurs, mais aussi des vaincus.

Encore un point: Ben Gourion n’a pas lance de nettoyage ethnique, tout simplement parce que logistiquement ce n’etait pas possible, et d’ailleurs ca n’a pas eu lieu. Le seul nettoyage ethnique c’est celui qui a ete mene par les Arabes, contre les Juifs: eh hop, un petit pogrom a Hebron en 1929 et oups! Hebron devient Judenrein. Voila du vrai nettoyage ethnique, le seul qui merite ce nom.

Du reste, combien y avait-il de Juifs dans les zones d’Eretz Israel occupees par les Arabes en 1949 apres les accords d’armistice? Aucun. les Juifs de l’Est de Jerusalem? Tous expulses, sans exception. Le Mur Occidental transforme en latrines. Les pierres du cimetiere du Mont des Oliviers utilisees pour paver la route. Goush Etzion, Kfar Darom, etc., totalement vides et detruits par les colonisateurs arabes, agents de l’imperialisme raciste arabe et de la volonte de domination arabe.
Combien y avait-il d’Arabes dans les zones d’Eretz Israel sous souverainete de l’Etat d’Israel? 120.000.
Les chiffres parlent d’eux-memes: le nettoyage ethnique a ete mene par les Arabes contre les Juifs.

Negationnisme et mepris de l’imperialisme arabe envers l’histoire du peuple juif

Ma reponsece commentaire:

Deir Yassin,

Dans votre message du 21 novembre 2010 à 19:04 (encore en attente de validation a l’heure ou j’ecris), vous dites: “au nom des liens mythologiques avec la Terre d’Israël”.

Toujours la meme negation de l’Autre. On a tendance a croire que le negationnisme est circonscrit a la negation des crimes contre l’Humanite subis par le puple juif durant le Seconde Guerre Mondiale.
La meme negation de l’histoire et la culture juive s’epand dans les societes et pays arabes. Que vous le vouliez ou non, les faits sont les faits, et les faits ont le vilain defaut d’etre particulierement tetus. Et les faits, en l’occurence, c’est que le lien que peuple juif entretient avec sa terre ancestrale, et qui n’a rien de “mythologique”: le peuple juif a etabli sur la terre d’Israel son pays, ses Etats, ses Temples, ses tribunaux, son Parlement, ses generaux, ses rois et ses prophetes… (Par contre les Arabes n’y ont jamais rien etabli, a part des mosquees bien evidemment, mais bon, passons ; ce n’est pas pour rien qu’une region connue comme le Croissant Fertile s’est retrouvee a l’etat de deserts et marecages apres quelques siecles de colonisation arabo-islamique).

Ce n’est pas au nom de “liens mythologiques” que le peuple polonais a retabli son independance sur la Pologne en 1918.
Ce n’est pas au nom de “liens mythologiques” que le peuple espagnol a boute l’occupant arabo-islamique hors d’Espagne.
Ce n’est pas au nom de “liens mythologiques” que l’Algerie a expulse les colons pieds-noirs d’Algerie.
Ce n’est pas au nom de “liens mythologiques” que le peuple juif a restaure son independance sur la terre qui lui appartient depuis 3500 ans.

Le reconnaitre ne fera pas de vous une pestiferee. Au contraire, cela vous honorerait. Nier et mepriser l’Autre, au nom d’un croissant qui se cache derriere des faucilles et des marteaux pour mieux dissimuler son expansionnisme, son racisme et son imperialisme, ne vous fera pas avancer d’un pouce.

Par contre, ce qui releve de la mythologie, c’est l’existence d’un peuple arabe “palestinien” vivant sur la terre d’Israel, aspirant a l’independance et non a detruire l’Etat d’Israel.
Ce qui releve de la mythologie, c’est le lien entre l’Islam et la ville de Jerusalem, concu autrement que comme un moyen de pression pour vider la ville sainte de son legitime proprietaire hebreu. En effet, Jerusalem n’est “sainte” pour les imperialistes islamique que parce qu’elle est sainte pour les Juifs et les peuples chretiens.

D’autre part, nous ne vous le repeterons jamais assez: les revendications en faveur d’un Etat binational ne trompent personne: si les Arabes etaient vraiment ouverts a des Etats binationaux, ils n’auraient pas expulse les Algeriens d’origine europeenne en 1962, ils ne traiteraient pas les Kurdes comme des sous-hommes, etc.
Non, cet hypothese d’un Etat binational n’est qu’un leurre, destine a masquer le vrai but strategique de ceux qui le promeuvent: la submersion de l’Etat d’Israel et du peuple juif sous la demographie galopante arabe.

Continuite culturelle du peuple juif depuis des millenaires

Ma reponse a ce commentaire:

Allegra,

Comparaison n’est pas raison: hormis biologiquement (et encore) les Gaulois ont peu de points communs avec les Francais: langue, culture, cuisine, structures sociales, calendrier, religion, etc.
Par contre les Juifs d’aujourd’hui sont les memes qu’il y a 1000, 2000, ou 3000 ans: meme langue, meme culture, meme religion, meme calendrier, memes repas sabbatiques, etc.

Le peuple juif survit a toutes les epoques, il n’est pas etonnant qu’il conserve la meme geographie: en temoignent donc la toponymie des territoires hebreux de Judee et de Samarie, et le choix, evident et consensuel, de Jerusalem comme capitale une et indivisible, au grand desarroi des colons racistes arabo-islamiques et de leurs soutiens europeens.

L’identite nationale francaise (3): la culture francaise et l’esprit francais

La culture francaise est directement issue de la civilisation greco-latine et de la tradition judeo-chretienne. D’autres cultures ont apporte des contributions qui ont enrichi la France, il convient de ne pas le negliger: Constantinople, l’islam, les Indes, etc. ; mais la matrice de la culture francaise reste fondamentalement Athenes en Attique, Rome au Latium et Jerusalem en Judee.

Athenes nous a donne plusieurs de nos valeurs, dont une fondamentale: la democratie. Plus generalement, la Grece nous a transmis sa rationnalite, son intelligence et ses arts. L’esprit francais est decrit comme cartesien, bati sur la logique et non l’obscurantisme ou l’emotion. Le succes des Francais dans le domaine des mathematiques -ou les Francais sont consideres comme les meilleurs au monde avec les Russes- a surement pour cause l’esprit cartesien, qui offre une capacite d’abstraction necessaire a l’epanouissement des mathematiques.

Rome nous a legue des routes, des monuments, sa civilisation et sa langue, le latin, dont nous avons fait le francais, sans lequel nous ne serions pas une nation.

Enfin, la France est la “fille ainee de l’Eglise” a cause des apports chretiens et l’universalisme herites de la Loi de Moise, enseignee a Jerusalem.

La France ne serait pas la France sans l’Illiade, l’Odysse et la Bible. Des dizaines de generations de Francais ont vibre au recit d’Achille et Ulysse ou en lisant les propheties bibliques.

La culture francaise se manifeste dans toutes les disciplines, depuis la litterature jusqu’au cinema, en passant par l’architecture, la scupture, la musique, la peinture.

A propos de la “colonisation”

Gilles Paris, du Monde, a publie un nouveau billet sur son blog, ou il parle encore et toujours de la “colonisation”. Etant recemment tombe sur cette article, cet autre et celui-ci, je lui ai naivement adresse ce petit commentaire:

Monsieur Gilles Paris,

En tant que journaliste specialiste de la region, pourriez-vous, dans un prochain billet, nous donner precisement les sources juridiques et legales qui font de l’installation de populations juives a l’Est de Jerusalem, ou ailleurs entre la Ligne Verte et le Jourdain, un acte de “colonisation”?

Merci, Cordialement,

A l’heure actuelle le billet n’a toujours pas passe les foudres de la censure/moderation. Je me demande pourquoi…