Negationnisme et mepris de l’imperialisme arabe envers l’histoire du peuple juif

Ma reponsece commentaire:

Deir Yassin,

Dans votre message du 21 novembre 2010 à 19:04 (encore en attente de validation a l’heure ou j’ecris), vous dites: “au nom des liens mythologiques avec la Terre d’Israël”.

Toujours la meme negation de l’Autre. On a tendance a croire que le negationnisme est circonscrit a la negation des crimes contre l’Humanite subis par le puple juif durant le Seconde Guerre Mondiale.
La meme negation de l’histoire et la culture juive s’epand dans les societes et pays arabes. Que vous le vouliez ou non, les faits sont les faits, et les faits ont le vilain defaut d’etre particulierement tetus. Et les faits, en l’occurence, c’est que le lien que peuple juif entretient avec sa terre ancestrale, et qui n’a rien de “mythologique”: le peuple juif a etabli sur la terre d’Israel son pays, ses Etats, ses Temples, ses tribunaux, son Parlement, ses generaux, ses rois et ses prophetes… (Par contre les Arabes n’y ont jamais rien etabli, a part des mosquees bien evidemment, mais bon, passons ; ce n’est pas pour rien qu’une region connue comme le Croissant Fertile s’est retrouvee a l’etat de deserts et marecages apres quelques siecles de colonisation arabo-islamique).

Ce n’est pas au nom de “liens mythologiques” que le peuple polonais a retabli son independance sur la Pologne en 1918.
Ce n’est pas au nom de “liens mythologiques” que le peuple espagnol a boute l’occupant arabo-islamique hors d’Espagne.
Ce n’est pas au nom de “liens mythologiques” que l’Algerie a expulse les colons pieds-noirs d’Algerie.
Ce n’est pas au nom de “liens mythologiques” que le peuple juif a restaure son independance sur la terre qui lui appartient depuis 3500 ans.

Le reconnaitre ne fera pas de vous une pestiferee. Au contraire, cela vous honorerait. Nier et mepriser l’Autre, au nom d’un croissant qui se cache derriere des faucilles et des marteaux pour mieux dissimuler son expansionnisme, son racisme et son imperialisme, ne vous fera pas avancer d’un pouce.

Par contre, ce qui releve de la mythologie, c’est l’existence d’un peuple arabe “palestinien” vivant sur la terre d’Israel, aspirant a l’independance et non a detruire l’Etat d’Israel.
Ce qui releve de la mythologie, c’est le lien entre l’Islam et la ville de Jerusalem, concu autrement que comme un moyen de pression pour vider la ville sainte de son legitime proprietaire hebreu. En effet, Jerusalem n’est “sainte” pour les imperialistes islamique que parce qu’elle est sainte pour les Juifs et les peuples chretiens.

D’autre part, nous ne vous le repeterons jamais assez: les revendications en faveur d’un Etat binational ne trompent personne: si les Arabes etaient vraiment ouverts a des Etats binationaux, ils n’auraient pas expulse les Algeriens d’origine europeenne en 1962, ils ne traiteraient pas les Kurdes comme des sous-hommes, etc.
Non, cet hypothese d’un Etat binational n’est qu’un leurre, destine a masquer le vrai but strategique de ceux qui le promeuvent: la submersion de l’Etat d’Israel et du peuple juif sous la demographie galopante arabe.

Manque de respect de l’Occident?

Le fosse qui se creuse entre l’Occident et le monde islamique serait comique s’il n’etait deja tragique:

Qu’on juge donc:

  • l’affaire des caricatures serait due a un manque de respect des Occidentaux pour les autres cultures… A ma connaissance, la pratique de l’islam est libre est respectee en Occident ; peut-on en dire autant dans des pays comme l’Arabie Saoudite ou l’Algerie? Du reste, il est clair que des appels au meurtre de caricaturistes ou le saccage d’ambassades par des foules en furie montre un haut niveau de civilisation et de respect.
  • les attentats terroristes du 11 septembre n’auraient pas ete commis par des Arabes… Sont-ce donc des marsiens ou d’affreux comploteurs sionisto-pagano-croises qui en seraient a l’origine?

Le pire a mon sens est que la plupart des personnes qui ont repondu a ce sondage sont surement de bonne foi ; ce qui separe l’Occident de l’Islam, ce n’est pas la Mediterranee mais mais 1000 ans de maturite.