Le prix de la paix: que les Arabes renoncent aux terres qui ne sont pas les leurs

Ma reponse a ce commentaire:

Deir Yassin ecrit: “Tout est bon comme prétexte quand on ne veut pas, n’a jamais voulu et ne voudra jamais la paix sans donner de contre-parties, c-à-d la terre.”

Et pour une fois elle a tout a fait raison: il n’y aura pas la paix tant que les colons arabes, issus des confins du desert arabique, ne rendront pas les terres qu’ils ont occupees par le passe, tant qu’ils ne renonceront pas a re-occuper les territoires hebreux aujourd’hui liberes de leur occupation.
Assez de colonisation, assez d’imperialisme, assez de volonte de domination, assez de proselytisme, assez de terrorisme! Les peuples de l’Orient doivent etre libres, debarasses du neocolonialisme arabe et des souffrances que les colons arabo-islamiques ont infligees aux peuples autochtones: coptes, chaldeens, juif, kabyles, kurdes, etc.

C’est le prix que les Arabes, issus du desert arabique, doivent payer pour que s’installe la paix: renoncer a la terre d’Israel comme ils ont renonce a l’Espagne, au Portugal et au sud du Soudan, et comme l’Allemagne a du renoncer a l’Alsace et la Moselle il y a pres de 90 ans. La paix, maintenant!

Advertisements

1400 annees de colonisation arabe n’ont pas detruit les identites autochtones des terres occupees par l’islam

Ma reponse a ce commentaire:

L’amie Deir Yassin feint de croire qu’il suffit aux colonisateurs arabes d’imposer leur langue, leur culture (qui est d’ailleurs plus perse que proprement arabe) et leur religion mortifere a des peuples entiers pour en faire des Arabes. C’est bien mal connaitre la volonte d’identite des peuples et leur farouche capacite a resister a l’imperialisme, qu’il soit arabe,  occidental ou autre.

En effet, en depit de pres de 1400 ans d’occupations et de colonisations, les Berberes restent des Berberes, les Kabyles restent des Kabyles, les coptes restent des coptes, les Juifs restent des Juifs, les Kurdes restent des Kurdes et les Chaldeens restent des Chaldeens. Certes, des millions de membres de ces peuples ont ete assimiles par la civilisation arabe et son vernis ideologique, l’islam ; mais ces peuples conservent aujourd’hui encore leurs identites. Ce n’est pas pour rien que Chaldeens ou coptes sont aujourd’hui vises par la violence islamique: les imperialistes arabes tentent de reussir par la force extreme et la terreur ce qu’ils n’ont pas reussi depuis des siecles: faire disparaitre les identites autochtones, par la valise ou le cercueil, afin de masquer que la domination arabe de ces terres est une colonisation injuste, assise sur le mepris et l’asservissement des peuples autochtones.

Du reste, Deir Yassin se meprend sur un point: les Arabes sont un peuple, non une race ; ce n’est pas “racialiste” de considerer les Arabes, les Chinois ou les Francais comme des peuples. Non, au contraire, c’est le respect elementaire -nie aux peuples juif, copte et berberes par les neo-colonialistes arabes- auquel ont droit les Arabes comme les Francais et les Chinois.

Au fait, les Hebreux sortis d’Irak n’etaient pas un peuple. Par contre les Hebreux en Eretz Israel l’etaient, et y ont fonde des Etats independant, institutions, parlement, cours de justice et systeme scolaire, et pas que pour quelques annees, contrairement au negationnisme fumeux de Deir Yassin. Personne d’autre ne l’a fait depuis ; normal, les autres etaient des occupants.

Toponymie de Lod

Ma reaction a ce commentaire:

Safi,

Avant de s’appeler “Lydda”, Lod s’appelait… Lod.
Lod est une des plus vieilles villes d’Eretz Israel. Elle est deja citee dans la Bible et le Talmud, donc bien anterieure a la redaction d’un ouvrage celebre par un chamelier analphabete. Lod appartenait a la tribu de Benjamin, et non a des colons arabo-fanatiques venus du desert arabique.

Desole pour vous, mais au petit jeu stupide de “qui etait la en premier?”, les Arabes, en tant que colonisateurs imperialistes, perdent tout le temps a l’exception de la peninsule arabique: face aux Berberes au Maghreb, aux Kabyles en Algerie, aux coptes en Egypte, aux Juifs en Israel, aux Assyriens et Chaldeens en Irak, etc. Eh oui, c’est bien beau d’occuper et coloniser 140.000.000 de km², c’est facile de construire des minarets un peu partout, par contre c’est plus difficile de changer l’histoire.

Au fait, pour votre information: “Lydda” est une appellation… grecque, et non arabe.

Incoherence des arguments neocolonialistes de la Ligue Arabe

Ma reponse a ce commentaire:

Jacques,

-Les “arguments” des colons arabo-islamiques et des Europeens qui soutiennent leur neocolonialise sont bien plus que loufoques. Ils sont simplement illogiques et, pour ainsi dire: incoherents avec eux-memes. Ce qui les disqualifie pour toute personne qui se base sur la raison et le droit.

En effet, d’apres le raisonnement des imperialistes arabes et de leurs allies, les Juifs qui resident en Eretz Israel depuis 3700 ans, avec leurs rois, prophetes, pretres, ecoles, tribunaux, etc., seraient des “colons” dans leur propre pays ; par contre, les colons arabo-islamiques, venus -bien plus recemment- des confins du desert arabique, sans jamais etablir d’institution s’ancrant sur place, eux ne le seraient pas. J’avoue que je ne saisis pas la subtilite.

-Une grande difference entre les Francais en France et les Arabes en Eretz Israel vient du fait que les Francais ne se sont pas empares de la terre d’un autre peuple. Les Francais sont un peuple europeen descendant d’un vieux fond celte, ayant integre des apports latins, germaniques, hongrois, normands, etc.
Par contre, voler le territoire d’un peuple, voila ce qu’ont fait les colons arabo-islamiques, par l’epee, le massacre, la violence, la destruction, le pillage et la conversion forcee.

-Une seule realite: l’etablissement de localites juives sur tout le territoire d’Eretz Israel est legal, tout simplement selon le droit des peuples a disposer d’eux-memes et de leur territoire ancestral, mais aussi en tant qu’application de la Declaration Balfour et accomplissement du mandat de la SDN.
Je vous ai plusieurs fois demande ce qui aurait aboli les droits que je viens de citer, vous ne m’avez jamais repondu. Alors, je le fais de nouveau: pouvez vous dire quand, pourquoi, comment, ou et par qui ont ete abolis les droits reconnus par la Declaration Balfour et le mandat de la SDN?
Assurement, vous ne le pouvez pas. Tout simplement parce que ces droits n’ont *jamais* ete abolis, et par consequent le /statu quo ante/ perdure, et tout Juif peut s’installer sur la terre de ses ancetres. N’en deplaise aux supremacistes arabes et aux Europeens nostalgiques d’un temps ou les Juifs etaient soumis a leurs humeurs.

L’islam: vernis ideologique et spirituel imperialisme de la volonte de domination et de l’imperialisme arabes (2)

Ma reponse a ce commentaire:

Deir Yassin,

En Afrique du Sud, les Noirs se battaient pour “one man one voice” et obtenir des droits dans leur propre pays.
Cela n’a rien a voir avec les colons arabo-islamiques, qui se battent pour… detruire l’Etat d’Israel, par esprit neocolonialiste.
(Du reste, comment dit-on “one man one voice” en arabe?
“Un musulman une voix,
une musulmane une demi-voix,
un dhimmi un quart de voix,
une dhimmie un huitieme de voix,
un paien pas de voix du tout,
un opposant un cercueil”)

Bref, comparez Israel a l’Afrique-du-Sud si ca vous amuse: il n’y a aucun rapport entre les deux situations. Il est ironique que des Arabes, se revendiquant de l’islam, c’est a dire de l’ideologie la plus raciste qui soit, se servent de l’Afrique du Sud pour faire avancer leur volonte de domination et d’invasion.
Il est temps que les Arabes renoncent a leur imperialisme et au neocolonialisme. Les Juifs ne seront ni les Mayas ni les Zoulous du Proche-Orient, ils ne se feront pas voler leur pays par des envahisseurs racistes venus des confins du desert arabique au nom d’une foi mortifere, expansioniste, raciste et misogyne.

Le debut des empires coloniaux: aux VIIe et VIIIe siecles! (14)

Ma reponse a ce commentaire:

“Yehuda”,

Je ne sais meme pas pourquoi je reponds a un type qui n’est meme pas fichu d’assumer son identite et le prenom que lui ont choisi ses parents. Mais bon, passons. En resume:

-le Hamas a ete elu. Oui c’est vrai, cette victoire electorale est reelle et legitime. Par contre, rien ne nous oblige, a nous, Occidentaux, de traiter avec une organisation terroriste islamiste dont la charte promeut la destruction d’un Etat, la soumission/conversion/massacre des Infideles, l’instauration de la charia, les massacres de civils, l’enfermement des femmes derriere des morceaux de tissus, etc.
Les reubeux votent pour qui ils veulent ; nous on parle a qui on veut et on verse nos subventions a qui on veut. Si le Hamas a un besoin psycho-medical de parler, il n’a qu’a s’adresser a un bon psy ou aux mollahs.

-vous parlez de l'”extremisme” du gouvernement israelien. Ce que je remarque, c’est que le plus “extremiste” des Israeliens est pret a beaucoup beaucoup plus de concessions que le plus “modere” des Arabes.
Ces derniers, rappelons le, souhaitent etablir un “Etat” Judenrein lorsqu’ils sont “moderes” et souhaitent massacrer tous les Juifs jusqu’au dernier lorsqu’ils ne le sont pas. Difficile de renvoyer dos-a-dos “moderes” et “extremistes” des deux bords.

-Desole de vous apprendre le sens des mots, mais oui, les colons arabo-islamiques etablis en Eretz Israel sont… des colons. Une population venue des confins du desert arabique qui envahit en la terre du peuple juif ; massacre la population, convertit de force une partie des survivants et soumet les rescapes aux statut infamant de “dhimmi”, autrement dit de “sous-homme” ; ravage le pays ; profane les Lieux Saints des autochtones, s’empare de leurs villes et champs ; etablit des mosquees toutes plus laides les unes et que les autres un peu partout ; oui, c’est l’exacte definition de “colons”.
Personnellement je ne vois pas la difference entre les colons espagnols en Amerique Latine et les colons arabo-islamiques en Eretz Israel.
Les Arabes sont des colons en Eretz Israel, que ca vous plaise ou non. Et c’est en tant que colons -comme les Francais en Algerie, comme les Anglais en Inde- qu’ils ont vecu la decolonisation d’Eretz Israel, autrement dit la resurrection de l’Etat d’Israel en 1948 et la liberation des derniers territoires sous occupation arabe en 1967.

-si les Occidentaux ferment les yeux sur des dictatures arabes comme la Tunisie, c’est pour trois raisons principales:
* le petrole!
* la menace: avec les Arabes, le seul choix de gouvernement serait une dictature classique ou une dictature islamiste. Et la peste etant pire que la grippe…
* un racisme primaire et inavouable: la democratie est un bijou a reserver a des gens civilises, non aux Arabes qui sont consideres (a tort, evidemment) comme intrinsequement sauvages, violents et fanatises.

Refus de l’imperialisme arabe de discuter d’egal a egal avec des dhimmis

Ma reponse a ce commentaire:

Ce qui est en cause ici c’est justement l’existence de l’Etat d’Israël, qui est un Etat membre à part entière de l’ONU, mais dont l’existence est niee par des dizaines d’Etats arabes et islamiques qui le menacent de destruction, en violation de la Charte des Nations Unies.

Ce qui est en cause, c’est la volonte d’occupation par la Ligue Arabe du territoire de son voisin israelien (Judee, Samarie, Neguev, Galilee, Goush Dan…) et le développement de centaines de colonies arabo-islamiques illégales sur le territoire hebreu, en violation du Droit International.

Ce qui est en cause, c’est la main mise des lobbies imperialistes et islamistes sur les gouvernements arabes actuels, qui refusent la paix et lui préfèrent le Jihad et les colonies arabes racistes illégales, avec 50 ans de retard sur l’Occident.

Ce qui est en cause, c’est le refus choquant du “gouvernement” d’Abou Mazen de reconnaître l’existence du peuple juif et son droit sacré à disposer de lui-même et donc d’etablir un Etat juif.

Ce qui est en cause, c’est que les Arabes ne cessent de considerer les Juifs commes des sous-hommes a soumettre, et non des interlocuteurs avec qui discuter d’egal a egal.

Ce qui est en cause, c’est que les Arabes ne ratent jamais une occasion de rater une occasion.