Chute du Mur de Berlin et communistes francais (2)

Suite a mes questions precedentes, Marc Everbecq, le maire communiste de Bagnolet a repondu par le post suivant:

Je dois vous dire que ce jour là a été une très grande joie pour moi. C’est en quelque sorte le jour où j’ai décidé d’adhérer au Parti communiste français. Parce que la nécessité de détruire un jour ce mur à la fois funeste et meurtrier était déjà une chose inscrite dans l’histoire et aussi parce que derrière le mur le peuple ne révait pas de capitalisme et de libéralisme.
Vos propos donnent la nausée. A mon tour de vous renvoyer la balle. Vous vous gargarisez en ce moment de la destruction du mur, de la fin du communisme sous prétexte que vous respecteriez plus l’être humain et les droits de l’Homme. Quel goût vous laisse donc dans la bouche l’explosion de la prostitution, véritable traite des Blanches, dans les pays de l’Est depuis que vos amis y ont pris le pouvoir. Quel goût avez vous encore dans la bouche devant l’explosion du banditisme, des trafics, de la misère, l’appauvrissement des vieux, etc.. Et les Bulgares et les Roumains : depuis que la porte est ouverte (il fallait qu’elle s’ouvre de toute façon) ne vous êtes vous pas aperçus que vos nouveaux invités étaient traités par vous et vos amis comme des “chiens” qui ont juste le droit de survivre dans des cabanes de toiles et de planches le long du Périf. Le mur devant tomber. Et comme tout le monde, j’ai ressenti une immense joie. Mais rassurez-vous, le combat continue. Nos vies valent plus que vos profits. Le mur de l’argent : lui aussi nous le ferons tomber.

Voici ma reponse:

Monsieur le maire,

J’apprends donc avec un certain amusement que votre decision d’adherer au PCF date de la chute de l’Empire du Mal: c’est, quoique dans un domaine fort different, comme decider de soutenir une equipe de football une fois que celle-ci a subi une defaite/deroute/raclee et s’est fait definitivement eliminer de la competition. Tres admirable cette capacite a faire don de soi pour appartenir volontairement au camps des perdants…

Pour revenir a vos propos: oui, vous avez raison, la situation en Bulgarie et en Roumanie au niveau du respect de la personne est scandaleuse et honteuse. Toutefois, je rajoute quelques elements a votre analyse:

D’une part, la situation actuelle des Balkans orientaux est une consequence directe de la chape de plomb qui les a enfermes sous la dictature communiste: meme les fonds structurels de l’Union Europeenne ou l’assistance americaine ne pourront reparer en 20 ans tout le retard accumule sous 40 ans d’economie “socialiste” dirigee.

D’autre part, quoique mauvaise, la situation actuelle est meilleure que celle de l’ancien regime. D’ailleurs, les citoyens roumains et bulgares ne s’y trompent pas: contrairement a l’epoque ou ces pays servaient de parking a l’Armee Rouge, ils ont aujourd’hui le droit de choisir et changer de regime politico-economique. Ils ne le font pas, c’est surement qu’il y a une raison.

Enfin, l’exemple de la Slovenie ou de la Tchequie par exemple offre un horizon aux Balkans orientaux: la situation ira en s’ameliorant, grace a la democratie, l’economie de marche et bien sur l’integration europeenne (remise en marche par notre President Nicolas Sarkozy et son traite de Lisbonne).

Cordialement,

Advertisements

Chute du Mur de Berlin et communistes francais (1)

Profitant du 20e anniversaire de la chute du Mur de Berlin, j’ai cherche a connaitre les sentiments du maire communiste Marc Everbecq lors de cet evenement. J’ai poste le commentaire suivant sur le blog du maire:

Monsieur le maire,

A l’occasion des 20 ans de la chute du Mur de Berlin, pourriez-vous svp nous raconter “votre” 9 novembre 1989?
Quels ont ete vos sentiments?

Rage, desespoir, pleurs et tristesse de voir le symbole du totalitarisme communiste s’effondrer, annoncant du meme coup la chute proche de l’Empire du Mal?

Ou bien joie, bonheur et allegresse de voir les peuples d’Europe de l’Est s’affranchir du joug sovietique et acceder enfin a la democratie, la liberte et l’economie de marche?

Cordialement,