Ehoud Barak était-il travailliste?

Ma reaction a ce post de Gilles Paris:

Au contraire, Ehoud Barak est un *vrai* travailliste, fidele au Maarakh historique. Malheureusement, le Maarakh a deraille depuis une quinzaine d’annees, a partir de la defaite electorale de 1996.

Jusque-la, depuis Ben Gourion jusqu’a Rabin en passant par Golda, le Parti Travailliste tentait, a sa maniere, de defendre les interets de l’Etat d’Israel, faisant des concessions aux imperialistes arabes lorsqu’il estimait qu’elles servaient les interets israeliens, et refusant toute concession menacant la vie des citoyens israeliens. Depuis, le Maarakh a doucement glisse vers l’extreme-gauche, flirtant de plus en plus avec Meretz et autres groupuscules servant une ideologie “pacifiste” et “droits-de-l’hommiste” et non les interets de l’Etat et du peuple d’Israel.

Ehoud Barak, lui, retourne aux fondamentaux: oui a des concessions, mais pas au prix de pertes humaines cote israelien. Tant pis pour les colons arabo-islamiques et leurs soutiens racistes et neo-colonialistes.

Advertisements