Droit de tout Etat de proteger sa population (2)

Ma reponse a ces commentaires: 1 et 2

Benoit,

-Israel n’occupe pas la bande de Gaza. Il n’y a pas plus de soldats israeliens a Gaza qu’a La Mecque, c’est a dire aucun.

-il y a des points de passage entre la bande de Gaza et le reste d’Eretz Israel, il y en a egalement entre Gaza et l’Egypte.

-la population civile de Gaza est aussi innocente que la population civile de Sderot et du Neguev, qui subit les bombardements de roquettes de la population “non-civile” de Gaza.

-le blocus egypto-israelien vis-a-vis du Hamastan est tout a fait legal. Le droit international reconnait le droit de tout Etat a assurer la securite de sa population, et corollairement le droit naturel et logique de ne pas fournir en armes son ennemi.

– l’ensemble de la communauté internationale appelle depuis des annees les terroristes arabo-islamiques du Hamastan a cesser les bombardements aveugles des localites juives du Neguev, qui infligent des souffrances inacceptables aux Israeliens.

Quadruple illegitimite de Goldstone

Ma reponse a ce commentaire:

Jacques,

Le rapport Goldstone souffre d’une quadruple illegitimite, vis-a-vis des Israeliens mais egalement de toutes les democraties confrontees au tsunami du Jihad islamique mondial:

* il a ete cree au nom des droits de l’homme… par des pays qui s’en contre-fichent: Ligue Arabe evidemment, mais aussi Chine, Iran, Cuba, etc. On a fait mieux dans le genre credible.

* Goldstone a commence a bouger son posterieur une fois que les colons arabo-islamiques ont commence a se prendre des coups. Lorsque Sderot subissait les tirs de milliers de roquetes pendant plusieurs annees, Goldstone n’a pas enquete ; quand Tsahal a dit au Hamas “ca suffit”, Goldstone s’est reveille. Il etait ou toutes ces annees? Le sang des colons arabo-islamiques, agents de l’imperialisme arabe en Eretz Israel, vaut il plus que le sang des enfants d’Israel?

* Goldstone ne s’est interesse qu’a Israel. Quid de tous les autres problemes du monde? Les Arabes peuvent tranquillement massacrer au Sahara Occidental, en Kabylie, au Darfour ou au Kurdistan ; les Russes en Tchetchenie ; les Chinois au Tibet ; les Turcs au Kurdistan ; etc. Eux beneficient de l’immunite, Goldstone ne s’interesse qu’a sa propre carriere.

* de toute facon, qui est Goldstone? qui est cet individu qui se croit assez prestigieux pour juger Israel? Goldstone est un magistrat qui a condamne a mort des Noirs -mineurs- qui s’opposaient a l’Apartheid (vous savez, ce maudit regime qui copiait et generalisait le regime de dhimmitude). Bref, quand on se fait condamner par une telle ordure, ca couvre pas d’opprobre ; non, au contraire, ca honore.

D’autre part, pour votre information: l’usage qu’a fait Tsahal du phospore blanc -illuminer pendant la nuit des zones de combat et couvrir les soldats d’un rideau de fumee- est parfaitement legale. Ce qui est illegal c’est le bombardement delibere par le Hamas de zones civiles israeliennes.
De meme, l’Etat d’Israel et la Republique Arabe d’Egypte ont tout a fait le droit de filtrer les marchandises qu’ils vendent au Hamastan. Aucun Etat n’est oblige de servir de fournisseur a une entite terroriste qui jure son aneantissement. Par contre, ce qui est illegal c’est le boycott que la Ligue Arabe, raciste et imperialiste, entretient contre l’Etat des Juifs.

Illegalite de l’Iran et de la Ligue Arabe dans leur negation de l’Etat d’Israel (2)

Ma reponse a ce commentaire:

Deir Yassin,

Il est toujours paradoxal de vous voir invoquer le droit international.
En effet, chez de nombreux Arabes, l’acceptation du droit international est a geometrie… variable. En effet, apres tout, le “droit international” est une anerie creee par des maudits “kouffar”, des mechants Infideles croises et asiatiques, d’ex-dhimmis pagano-sionistes, et ne prend pas son inspiration dans la magnifique sharia (SWS)…

Que dit le droit international? Qu’un Etat, l’Etat d’Israel, existe, qu’il est admis au sein de la famille des nations. Par consequent, il a droit au respect de la part des autres Etats, conformement a la charte des Nations Unies.

Or, que font les Etats arabes? Des le lendemain de la resurrection de cet Etat, les Etats arabes l’envahissent. Aujourd’hui encore, les Etats arabes (a l’exception notable de la Republique Arabe d’Egypte et de l’emirat de Transjordanie) nient l’existence de l’Etat d’Israel. Techniquement, ils sont meme en etat de guerre avec lui. Qu’a fait l’Etat d’Israel contre le Yemen (SWS) ou la Tunisie (SWS) pour que ces derniers se considerent en guerre avec lui?

181, 242, etc. Les Etats arabes refusent d’appliquer les resolutions des Nations Unies qui reconnaissent le droit a la securite de l’Etat d’Israel.

Plus encore: des organisations et Etats arabes et musulmans revent encore d’effacer l’Etat d’Israel de la carte! Katiousha, SCUDs, voitures piegees, prises d’otages, detournements d’avions, attentats suicides, programme nucleaire… Ils essaient tout!

Tout ceci -refus de reconnaitre l’Etat d’Israel, guerres d’agression a son encontre, volonte d’aneantissement, sponsoring du terrorisme contrer ses civils- est une violation flagrante du droit international et de la Charte des Nations Unies.
C’est la Ligue Arabe (SWS) qui viole le droit international!

Droit des peuples a disposer d’eux-memes (2)

Ma reponse a ce commentaire (non encore valide par la moderation a l’heure ou j’ecris):

Jacques,

Effectivement, le droit international tient pour sacre le droit des peuples a disposer d’eux-memes. Curieusement, c’est en fonction de ce droit inalienable que les pays de la Ligue Arabe, notamment le Maroc, l’Algerie, l’Irak, la Syrie, etc. refusent l’independance du Sahara Occidental, de la Kabylie, du Kurdistan, etc. On m’aurait menti? La Ligue Arabe serait-elle totalement indifferente a toute notion de droits de l’homme, sauf quand c’est pour accabler l’Etat d’Israel?
Toujours aussi curieusement, on n’entend pas souvent les bonnes ames comme la votre, Jacques, reclamer -enfin!- l’application du droit a l’autodetermination des Saharouis, Kabyles et Kurdes… Je me demande toujours pourquoi…

Pour revenir au sujet: neanmoins, pour disposer de lui-meme, un peuple doit etre… un peuple. Or, ce n’est manifestement pas le cas des Arabes d’Eretz Israel, qui sont une population et ont surement de nombreuses qualites, mais pas celle d’etre un peuple.

De toute facon, quand bien meme les Arabes d’Eretz Israel formeraient un peuple, ils disposeraient du droit a l’autodetermination sur… un territoire arabe, et non sur un territoire appartenant deja au peuple juif. Ca tombe bien, les territoires arabes couvrent 140.000.000 de km², c’est bien plus que les 5000 km² de la Judee et de la Samarie officiellement revendiquees par Abou Mazen ; et ils regorgent de petrole. C’est une evidence: les Allemands n’ont pas a exercer leur droit a l’autodetermination sur la Provence ou l’Aquitaine ; les Arabes n’ont pas s’autodeterminer sur la terre d’Israel. Pretendre le contraire est une manifestation d’imperialisme et d’une volonte de dominer un autre peuple, ici le peuple juif.

Enfin, le droit international reconnait une autre notion: le droit a l’autodefense. Rien n’oblige l’Etat d’Israel a se suicider, afin de calmer les sentiments de culpabilite des Europeens d’avoir colonise l’Afrique et une large part de l’Asie au XIXe siecle.

Du reste, je ne peux m’empecher de rectifier quelques erreurs dans votre propos:
“Toute colonie arabo-islamique en territoire hebreu occupé est, par définition, illégale. Les délires mystico-religieux des colons arabo-islamiques, toujours prompts a revendiquer un morceau de terre en prenant prétexte de l’islam, vernis ideologique de l’imperialisme arabe sorti du desert arabique il y a 1400 ans, font désordre en plein 21e siècle.”