Menace du supremacisme arabe sur les autochtones de l’ancien Croissant Fertile

Ma reponse a ce commentaire:

Comme a son habitude, Deir Yassin essaie de faire passer des vessies pour des lanternes. A la difference de Deir Yassin qui lance des interpretations plus ou moins loufoques, tirees de Marx, du Coran et surtout de son imagination, rappelons donc quelques faits. Des faits, et que des faits:

* les Arabes qui resident en Eretz Israel ne sont pas des autochtones, mais des colons ou des descendants de colons arabo-islamiques venus des confins de leur pays: le desert arabique. Ils occupent illegalement la terre d’Israel, suite a une conquete militaire et une colonisation, qu’ils ont imposees par la force, la violence, le pillage, la destruction, le feu, la razzia, la guerre et les conversions de force.

* Le peuple autochtone de la terre d’Israel est le peuple juif, depuis 3700 ans. Le fait que sa terre ait ete colonisee par une armee de fanatiques, chauffes a blanc a cause d’un ouvrage ecrit par un chamelier analphabete, n’a jamais retire au peuple juif sa possession de sa terre, et encore moins son desir et son espoir d’y retourner. Les Arabes auront beau squatter 1300 ans, le proprietaire ne leur a rien cede et est revenu recuperer son bien. Si cela les derange, ils n’avaient qu’a squatter la Mongolie exterieure ou, mieux encore, rester dans leur peninsule desertique, avec leurs mosquees, leur petrole et le gros caillou noir qu’ils venerent0.

* Bref, les Arabes sont en Israel ce que les colons pieds-noirs etaient en Algerie: des gens qui s’y sont certes incrustes, mais qui restent des colons etrangers a la terre qu’ils occupent. La seule difference est que les pieds-noirs ont reussi a developper et mettre en valeur un pays desertique, alors qu’en Israel, tout ce que les colons arabo-islamiques ont reussi c’est transformer un verger en desert. (ce qu’ils ont egalement fait a tout ce qui etait connu autrefois comme le Croissant Fertile: Egypte, Israel et Mesopotamie ; aujourd’hui toutes ces contrees sont importatrices nets de ble)

* on remarquera egalement la similitude entre le sort que les colons arabes reservent aux autochtones en Egypte et en Irak (Coptes, Assyriens, Chaldeens, etc.) et le sort que les imperialistes islamiques revent d’imposer aux autochtones en Eretz Israel.
Contrairement aux Juifs et aux Occidentaux qui acceptent des gens differents dans leurs pays, les organisations et institutions arabes professent un racisme decomplexe, vis-a-vis de tous ceux qu’elles considerent comme des Indifeles, donc des sous-hommes: pieds-noirs d’Algerie expulses, Juifs soumis au terrorisme, Kurdes opprimes, Coptes ostracises dans leur propre pays, Chaldeens regulierement massacres… Le racisme prevaut dans les pays arabes, sous une forme institutionnalisee, au profit du supremacisme arabe.

* d’autre part, l’etablissement de communautes juives sur *toute* la terre d’Israel, donc sur les deux rives du Jourdain, est tout ce qu’il y a de plus legal au plan du droit international, en accomplissement du Mandat de la SDN et de la Declaration Balfour.
Les conventions de Geneve n’y ont rien a voir, pas plus que le Coran, qui est peut-etre source du droit chez les colons arabo-islamiques, mais pas encore une source du droit international. Comme on dit chez moi: “au plan legal, le Coran c’est peanuts”.
La Grande-Bretagne, ancienne puissante occupante, a restreint ce droit de maniere unilaterale aux territoires situes a l’Ouest du Jourdain, faisant perdre au peuple juif 80% (!) des terres qui lui etaient destinees, au profit des imposteurs hashemites, venus de la Mecque. Mais aucun texte legal international, absolument AUCUN, n’interdit aux Juifs de construire sur la terre d’Israel.
(Evidemment, je n’inclus pas la charia, que certains voudraient imposer jusqu’en Europe et en Amerique du Nord ; je doute que les femmes occidentales soient favorables a se ballader avec une serpillere sur la tete).

Voila des faits, et que des faits. Qu’a Deir Yassin a repondre a cela? Juste la negation du lien du peuple juif avec son berceau historique, et des fables comme la bonne coexistence entre Coptes et Arabes, Kurdes et Arabes, Kabyles et et Arabes, Chaldeens et Arabes ; coexistence tellement pacifique, qu’elle est infirmee quotidiennenement par l’actualite.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s