Ca ressemble a quoi une defaite libanaise?

Ma reponse a ce commentaire et cet autre.

Question a tous ceux qui parlent de “la défaite militaire d’israel en 2006”, “FLAGRANT DELIT de déconfiture militaire depuis 2006 avec la Guerre du Liban”, etc.

A la fin de la guerre de 2006, le Liban chiite etait a moitie detruit (pour ne pas dire plus). Tsahal controlait jusqu’au Litani. Depuis, Nasrallah se cache a 10m sous terre sous l’ambassade iranienne a Beyrouth et, si le Hezbollah ne cesse pas de fanfaronner, il reste plutot discret sur le terrain (nonobstant son coup de force contre les sunnites desarmes a Beyrouth).

Alors simple question: si 2006 est une “defaite israelienne”, une “defaite libanaise” ca aurait ressemble a quoi?

PS: renoncer a vouloir detruire l’Etat d’Israel et signer un traite de paix ca serait une victoire pour tout le monde.

PPS: la bombe iranienne, il ne vaut mieux pas trop compter dessus. N’oubliez pas les mots de Menahem Begin: pour un peuple passe par les chambres a gaz, “never again!” ce n’est pas seulement un slogan.

Advertisements

Matiere grise contre or noir

Ma reponse a ce commentaire:

“Yehuda”,

Le materiel militaire russe est d’excellente qualite, ce n’est surement pas de la camelotte. Par contre je ne crois pas que les Israeliens paniquent a l’idee que les Iraniens s’en procurent.

En effet, le materiel ne fait pas tout. Au debut de la Guerre de Six Jours, Tsahal a detruit au sol les superbes avions que les Sovietiques avaient livres a Nasser et ses vassaux – MIGs plus nombreux et de meilleure qualite que les appareils israeliens.
De meme, la distance n’a pas empeche Tsahal de frapper au plein coeur de l’Ouganda quand les terroristes germano-arabes et fascisto-marxistes du FPLP avaient choisi de detourner un avion francais vers Entebbe.

Non… Les Iraniens auront beau avoir les meilleurs avions de la planete, ca ne fera que *gener* Tsahal si l’armee doit, pour une raison ou une autre, donner une petite lecon aux pasdaran et a Mahmoud le nazillon persan.

Du reste, a l’heure de la haute technologie, il aura fallu un simple petit virus – Stuxnet c’est son petit nom- pour mettre a genoux les installations nucleaires de Boushehr et Natanz. Ni bombes, ni missiles, ni F-16, ni kalashnikov. Juste des lignes de code…
Ca tombe bien, a defaut d’or noir, la haute technologie est la specialite locale produite par la seule ressource naturelle disponible en Eretz Israel: la matiere grise.