L’identite nationale francaise (4): les valeurs francaises

Etre francais, ce n’est pas seulement possder une carte d’identite ou un passeport ; c’est partager des notions, valeurs communes et un projet commun: en somme, appartenir a une nation.

La democratie

La democratie et les droits de l’homme sont des valeurs fortes de l’identite nationale francaise. Les Francais sont attaches a leur mode de gouvernement: par le peuple, pour le peuple. Bien que fortement abstentionnistes, les Francais elisent leurs dirigeants, et refusent de les reconduire lorsque leur bilan ne leur plait pas.

Les Francais soutiennent la propagation des droits de l’homme dans le monde. Les Francais sont humilies quand un tortionnaire criminel comme Khadafi est recu sur un tapis rouge a Paris.

La generosite

Le peuple francais est genereux: il ouvre son territoire et accorde des droits a ceux qui partagent ses valeurs et veulent s’integrer a la societe francaise. Les etrangers peuvent adherer encore plus fortement a la France: le pays leur offre sa citoyennete s’ils en manifestent la volonte et respectent les conditions prevues par la loi.

La Republique

La Republique est plus qu’un regime, c’est un etat d’esprit du pays. Chacun se voit garantir des droits et devoirs egaux, sans distinction d’origine, de couleur ou d’opinion.

Corollairement, les Francais tiennent a la meritocratie republicaine: c’est par le travail et l’effort que chacun a le droit de gravir l’ascenseur social, et non par le privilege de la naissance.

La Laicite:

Liberte, egalite, fraternite… et laicite.

Les Francais sont attaches a la neutralisation de l’espace public et a la separation des Eglises et de l’Etat. Libre a chacun de croire et pratiquer le culte de son choix ; libre a chacun de ne pratiquer aucune religion, ceci est une affaire personnelle pour laquelle nul ne peut etre favorise ou handicape dans l’espace public.

Inscrite dans la Constitution, la laicite a la francaise est a coup sur un trait fort de notre identite nationale.

Le modele economique et social

L’Etat joue un grand role economique et social.

Les elites de la nation sont issues des classes preparatoires et des Grandes Ecoles. Les reussites techniques, commerciales et scientifiques francaises sont de grands projets industriels inities par l’Etat: Airbus, le TGV, le Concorde, Ariane, etc.

Le modele social est est panne, pourtant les Francais y restent attaches: un quart des travailleurs, employes par l’Etat, les collectivites territoriales ou les nombreuses agences publiques, sont dans un cadre protege, presque impossible a licencier et donc ne subissent par les changements induits par la mondialisation. Les autres travailleurs font face a la concurrence feroce induite par la globalisation de l’economie et l’emergence des nouveaux geants (Bresil, Russie, Inde et bien sur la Chine). Enfin, une fraction de la population est totalement exclue des circuits de production, consommation et repartition.

Jacques Attali: il n’y a pas d’antisemitisme en France, mais il y en quand meme

Il y a quelques jours, Jacques Attali declarait qu’il n’y avait plus d’antisemitisme en France: “Zéro, bullshit, peanuts“. La famille d’Ilan Halimi a du apprecier.

Ce matin, je lis que ce meme Jacques Attali “accuse Jean-Louis Bianco d’antisémitisme“… Entre nous, je ne pense pas que la petite phrase de Bianco soit a considerer comme de l’hostilite aux Juifs, mais bon, passons.

Il y a, comme qui dirait, un petit souci de coherence. Je ne vois que 3 possibilites pour expliquer ces contradictions

  • Jacques Attali souffre de dedoublement de la personnalite: la moitie de lui voit de l’antisemitisme (succintement: seulement quand il est vise), pas l’autre moitie.
  • l’antisemitisme a fait son apparition en France il y a une semaine
  • Jacques Attali s’est, tout simplement, trompe, lors de sa sortie de le Haaretz.