Marc Everbecq appelle a la liberation d’un terroriste (11)

Ca continue, ici et la.

Post du maire:

Cher Monsieur Nicolas je vous offre ce ver de Victor Hugo en guise de réponse :

Hélas ! combien de temps faudra-t-il vous redire À vous tous, que c’était à vous de les conduire, Qu’il fallait leur donner leur part de la cité, Que votre aveuglement produit leur cécité ; D’une tutelle avare on recueille les suites, Et le mal qu’ils vous font, c’est vous qui le leur fîtes. Vous ne les avez pas guidés, pris par la main, Et renseignés sur l’ombre et sur le vrai chemin ; Vous les avez laissés en proie au labyrinthe. Ils sont votre épouvante et vous êtes leur crainte ; C’est qu’ils n’ont pas senti votre fraternité.

Un autre internaute, au pseudonyme d’Aubrac, a egalement fait un commentaire disponible a ce lien.

Ma reponse au sieur Aubrac:

Monsieur Aubrac,

Effectivement l’histoire jugera qui est terroriste et qui est bourreau. Pour ma part je constate simplement que les terroristes sont appeles “terroristes” non par leurs “bourreaux”, mais par leurs victimes, ainsi que par la loi du pays dans lequel ils operent. Je serais toujours surpris de cette capacite des terroristes et de leurs soutiens a se trouver des justifications plus ou moins loufoques aux actes criminels les plus abjects. Il faudra m’expliquer en quoi Mohammed Atta et ses complices du 11 septembre etaient des exploites et des colonises lorsqu’ils ont massacre des femmes et des bebes, en quoi Khaled Kelkal, Carlos, Nathalie Menigon, Joelle Aubron, etc. etaient dans le meme cas. A vrai dire aucun ne l’etait. Le terroriste est un criminel qui a la particularite d’assassiner au nom d’une cause soi-disant noble, c’est toujours plus gratifiant que d’agir comme un assassin de la mafia ; mais le resultat est le meme. Quoiqu’il en soit, en France le crime de terrorisme obeit a une definition du code penal. Pour nous, humanistes de l’UMP, l’usage de la violence est le monopole exclusif de l’Etat democratique, qui y a recours dans des cas ponctuels et limites. Les citoyens ont le droit d’avoir leurs propres idees, mais la violence, l’assassinat et la terreur ne sont pas des moyens d’expression legitime. J’attends toujours, a ce propos, que le maire nous confirme l’adhesion du PCF a cette position, somme toute de bon sens, et intuitivement la seule acceptable…

Merci de nous avoir expose la lettre du terroriste Salah Hamouri. Il n’y nie meme pas son crime. Il peut critiquer la justice israelienne si elle ne lui convient pas ou s’il est en desaccord avec ses verdicts. Il dispose pour cela de nombeux recours d’appel et cassation. D’ailleurs, je suis surpris de voir qu’un individu aussi abject est capable d’ecrire. Peut-etre qu’au cours de sa detention il nous pondra un livre? Comme titre je lui propose “كفاحي”, qui sera doucement traduit en “Mon Combat” dans la langue de Moliere.

Concernant le cas de Nahum Korman, il convient de detailler un petit peu. Il n’y avait aucune preuve contre Nahum Korman. Si ce dernier n’avait pas plaide coupable, ou s’il s’etait simplement contente de garder le silence, il aurait obtenu un non-lieu. Nahum Korman a neanmoins decide d’assumer ses responsabilites, et l’indulgence de la justice israelienne a ete proportionnelle a sa contribution a la resolution de l’affaire. La sentence est certes bien faible, mais il s’agit d’un crime de “coups et blessures ayant entraine la mort sans intention de la donner” dans le cadre d’une auto-defense. Il n’y a pas eu de delit de fuite, car Nahum Korman a tente de reanimer le jeune qui l’agressait, et l’a meme amene a l’hopital. De plus, le droit israelien n’est pas base sur l’aveu comme en France, mais sur la preuve. En l’absence de preuve, la peine, qui ne se base donc que sur des aveux, ne peut etre que faible. C’est la loi en Israel, et elle s’applique a tout le monde, juif ou arabe. Ce type de loi a un avantage: ne pas condamner des individus sur la seule foi d’aveux arraches par la police suite a des pressions. D’ailleurs, le President Sarkozy tente actuellement de reformer la justice dans ce sens: passer d’une culture d’enquete par aveux, a une culture d’enquete par la preuve. Du reste, si ce cas vous choque (ce qui est mon cas), vous pouvez commencer par militer pour combattre les cas equivalents de bavures et de justice indulgente envers les forces de police que nous avons en Europe. Charite bien ordonnee commence par soi-meme, Aubrac.

Du reste, Salah Hamouri devoile ses intentions et le fond de sa pensee lorsqu’il parle de la soi-disant occupation de soixante et un an. Je comprends parfaitement que la justice israelienne ne montre aucun indulgence pour un criminel qui reve de saper l’Etat.

Cordialement,

Et voici la reponse (cinglante) que j’ai envoye a Marc Everbecq:

Monsieur le maire,


Merci pour ce poeme, qui vous donne l’occasion de fuire et vous esquiver elegament sans repondre aux questions, comme le veut votre habitude des que vous etes en difficulte. A mon tour de vous offrir une citation de Ronald Reagan, le glorieux president americain qui a mis l’URSS a genoux:

Comment reconnaît-on un communiste ? Eh bien, c’est quelqu’un qui lit Marx et Lénine. Et comment reconnaît-on un anti-communiste ? C’est quelqu’un qui a compris Marx et Lénine.

Du reste, cessez vos fantasmes de justice israelienne a deux vitesses. Ce qui est a deux vitesses, ce sont votre capacite d’indignation et votre volonte d’appliquer la loi:

  • Votre cap acite d’indigration est hypertrophie des qu’Israel ou les Etats-Unis bougent le petit doigt. Par contre, quand reagirez-vous a la situation scandaleuse qui est celle des Tibetains et des Darfouris? Peut-on rever un jour d’un convoi humanitaire vers le Sri Lanka ou la Tchetechnie, dirige par le grand pacifiste universel Marc Everbecq?
  • Votre volonte d’appliquer la loi et les decisions de la justice est egalement a geometrie variable. La plupart des locaux a usage religieux utilises illegalement (je fais reference au quartier de La Noue) ont ete fermes, sauf un seul: au contraire, vous avez apporte votre soutien a ce lieu de culte illegal! Qui parle de clientelisme?

Bref, tel le bourgeois gentilhomme monsieur Jourdain faisant de la prose sans le savoir, n’est ce pas le bourgeois communiste monsieur Everbecq qui fait de l’indignation a deux vitesses et de la justice a deux vitesses?

Enfin, monsieur le maire, merci de ne plus vous adresser a moi en tant que “Ike”, et non “Monsieur Nicolas”.

Cordialement,

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s